Charline SERVAGE: « RENDRE UNE COPIE PROPRE « 

Charline SERVAGE:

Comment t’es-tu retrouvée à La Tronche Meylan ?
J’avais signé à Voiron en LF2. Avec la liquidation judiciaire du club je me suis retrouvée sans équipe. J’ai eu des propositions en LFB mais j’ai refusé. Je voulais rester auprès de ma famille et avoir du temps de jeu. Puis La Tronche, mon club formateur, m’a recontactée, j’ai tout de suite dit oui.

Comment s’est passée l’adaptation ?
L’adaptation n’est pas évidente, ça fait seulement quinze jours que je m’entraîne avec les filles. Peu à peu je prends mes marques mais je ne fais pas toujours les bons choix… Ce soir (ASV-La Tronche) je ne jouais que mon deuxième match, je n’estime pas avoir rendu une copie propre. Je ne suis pas encore au maximum, je peux faire bien mieux.

.

As-tu un rôle de leader au sein de l’équipe ?
De par mon expérience et surtout ma rigueur je peux avoir une position de leader au sein de l’équipe. La rigueur, je l’ai toujours eue. C’est quelque chose qui m’est naturel. Au-delà du rôle de leader, être une bonne coéquipière et apporter le plus possible à l’équipe m’intéresse davantage.

Passer de la LFB à la NF1 te laisse plus de temps…
Effectivement, le nombre d’entraînements a été divisé par deux ! J’ai plus de temps libre. Aujourd’hui je me concentre également sur ma reconversion et le club m’aide dans mon projet. Je ne devrais pas tarder à commencer à travailler tout en continuant le basket.

.

Charline et La Tronche c’est une longue histoire, pourrait-elle continuer après cette saison ?
(Sourire) Nous visons la montée en LF2 cette année. Je ne dis pas que si la Tronche venait à monter je resterai. Aucun engagement futur n’a été pris, mais cela me plairait beaucoup !

Adeline BANTWELL

Charline SERVAGE:

Laisser un commentaire