Le trophée « passe décisive » décerné à Aline Clairet

Créés en 2013, les Trophées « Femmes sur tous les terrains » récompensent les parcours et/ou les initiatives de femmes dans le milieu du basket. Ils saluent les actions en faveur de la formation ou de la transmission d’expérience.

Le basket est une histoire de famille pour Aline Clairet. D’abord joueuse, puis entraîneur ou encore membre du comité directeur, l’originaire de l’Arbresle est devenue, en 2003, présidente de son club de cœur.

Depuis, elle s’investit pleinement dans cette structure. Et la pandémie n’a pas freiné ses ardeurs. « Nous avons essayé de maintenir un maximum d’activités durant cette crise sanitaire afin de garder le lien avec les jeunes et les acteurs du club. Nous avons donc organisé, entres autres, les entraînements en extérieur ainsi que les stages pendant les vacances ».

Intervention au sein des collèges et bientôt des lycées, lancement de l’activité sport santé avec des personnes en situation de handicap psychique ou encore mise en place d’un tournoi national regroupant 159 équipes, Aline Clairet et le club de l’Arbresle sont sur tous les fronts pour devenir un club moteur dans la région.

De nombreuses actions pour la plupart consacrées au développement des jeunes. « L’idée est de révéler leur potentiel, que ce soit en tant que joueur, arbitre, entraîneur ou dans d’autres missions comme la communication. On souhaite leur donner les outils pour qu’ils puissent s’épanouir au sein du club et en dehors », indique Aline Clairet.

La dirigeante poursuit : « Nous souhaitons donner une chance à nos jeunes de rester, progresser et jouer pour notre territoire plutôt qu’ils partent, par exemple, à Lyon. »

La dévotion d’Aline Clairet donne l’idée à certains dirigeants, dont Stéphane Voyant, de remercier leur présidente en déposant sa candidature pour le trophée « passe décisive ». « On pensait que ce serait une belle récompense. Selon moi, c’est un juste retour des choses pour toute son implication dans les projets ainsi que la dynamique qu’elle insuffle à l’équipe », précise le responsable communication de l’Arbresle.

Pour la nouvelle lauréate, recevoir ce trophée est une vraie fierté : « J’ai été à la fois surprise et gênée car je n’aime pas être sur le devant de la scène. Je tiens vraiment à mettre le projet en lumière. Finalement, ce trophée est cohérent avec ce que fait le club depuis plus de 10 ans. »

Ainsi, ce prix est une reconnaissance pour Aline Clairet. Mais la dirigeante ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. « Depuis 2019, nous avons lancé un projet de formation des entraîneurs. L’idée est de donner les moyens aux jeunes de pouvoir encadrer des équipes. Nous souhaitons également lancer la saison prochaine des formations pour les arbitres, puis pour les dirigeants. »

Elle précise : « J’espère continuer sur cette dynamique pour conserver ce temps d’avance, tout en restant dans un esprit convivial. On pourrait croire à une grande machine mais en réalité, un esprit familial, de partage et de solidarité anime le club. »

Une conception du basket partagée par Stéphane Voyant. « Ce qui nous tient à cœur, c’est de ne pas étouffer les autres clubs autour, mais au contraire, de travailler en synergie pour développer le territoire. »

Laisser un commentaire