LF2 – La Tronche/Meylan finalise son effectif pour la saison 2020/2021

L’intersaison est un moment décisif pour l’intégralité des clubs dans le milieu du basket. Durant cette période de trois mois, les équipes ont le devoir de former un effectif compétitif pour la saison prochaine, dans le but de décrocher le titre ou une montée dans la ligue supérieure. Des étés rythmés par les départs, les arrivées mais aussi les prolongations. Depuis maintenant plus de deux mois, l’intersaison a commencé pour les clubs. Parmi les équipes de la région, le BCTM fait partie des équipes ayant réalisé des mouvements.

  • Les départs 

Après 10 ans passés au sein du club, le staff de La Tronche/Meylan fait le choix de se séparer de sa capitaine, Tracy Jay Yonny. La raison de cette décision ? L’ailière ne correspond plus au style de jeu que le BCTM recherche dans le secteur intérieur. De plus, le physique de la joueuse a eu du mal à s’adapter à la LF2. Une décision acceptée par Tracy Jay Yonny, qui a précisé qu’elle n’avait aucune rancune envers le staff et ce choix. Durant ces années avec l’équipe, la capitaine a remporté la Coupe de France 2018, le titre NF1 2019, ainsi que la montée puis le maintien en LF2. Elle fait partie des figures du club, ayant permis d’écrire l’histoire suite à la montée en LF2. Néanmoins, l’internationale ivoirienne sera toujours sur les parquets la saison prochaine, mais cette fois ci en Nationale 2, avec le club de l’AS Tullins Fures.

Autre départ, celui d’Anaëlle le Bruchec. Un passage de courte durée, mais intense et mémorable pour la joueuse de 25 ans. Elle rejoint le club isérois en 2018 après avoir remporté avec Landerneau le titre de Champion LF2. Durant ces deux années au BCTM, Anaëlle le Bruchec a apporté son talent à 3 points et son expérience pour décrocher avec le club le titre de champion NF1, leur permettant une montée en LF2. A présent, l’arrière a de nouveaux objectifs, notamment professionnels, l’obligeant à quitter le club vers une nouvelle destination : Paris. Elle évoluera la saison prochaine avec Sceaux (NF1), et tentera de remporter pour la seconde fois le titre de champion NF1.

  • Les arrivées

Parmi les premières arrivées, celle de Léna Timéra. Une venue qui devrait plutôt être qualifiée de retour car l’arrière de 24 ans a déjà évolué au BCTM par le passé. Avant de passer une année avec l’US La Glacière en Nationale 1, Léna Timéra a joué pour la Tronche/Meyan durant trois saisons. Ainsi, son recrutement est du à la fois à son profil qui correspond parfaitement avec la volonté du staff mais aussi en raison de sa connaissance du club et de l’organisation, ce qui facilitera son intégration dans l’équipe. De plus, elle rejoint un groupe qu’elle connaît bien car l’effectif actuel est similaire à celui qu’elle a connu lors de leur victoire de Coupe de France en 2018, mais aussi lors de leur montée en LF2.

Un recrutement qui se poursuit par la venue d’une nouvelle jeune joueuse, Ludivine Marie. Au côté de Charnay (LFB) durant cette saison, l’intérieur rejoint le groupe pour renforcer le secteur intérieur. Selon le coach Mickaël Cortay, le profil de Ludivine Marie apporte un nouveau style de jeu au poste 4-5, grâce à sa polyvalence et sa mobilité. Miser sur les jeunes, et sur un style de jeu polyvalent, voilà les traits caractérisant le BCTM la saison prochaine.

  • Les prolongations

Hormis ces deux nouvelles arrivées, le reste de l’effectif de la saison 2019/2020 poursuit l’aventure en LF2. Avec comme objectif ultime, une nouvelle qualification en play-offs. Ainsi, le roster sera composé de : Camille Cirgue (quatrième saison au club), Alexia Lacaule (deuxième saison), Clérine Choron (sixième saison), Romane Revel (troisième saison), Tilise Boisseron (dixième saison), Camille Droguet (deuxième saison) et Ana Niksic (quatrième saison). Un effectif finalement très jeune, composé (quasiment) de joueuses âgées de moins de 25 ans. Ainsi, Ana Niksic (28 ans) est la joueuse la plus expérimentée du groupe.

Pour leur première saison en LF2, le BCTM fini à la dixième place pour un bilan de 9 victoires pour 8 défaites. Après une entame de saison difficile (4 défaites de suite), la Trocneh/Meylan retrouve la victoire face à Rezé. Le reste de la saison fut semblable à des montagnes russes, alternant entre succès et défaites. A quelques rencontres de la fin prématurée de la saison, le BCTM n’avait toujours pas l’assurance de faire partie de la LF2 la saison d’après. Mais grâce à une fin de saison en trombe et 4 victoires de rang, la Tronche/Meylan remonte dans le classement et assure sa place dans le championnat. 

Le club essaiera donc de débuter le prochain exercice sur le même dynamique afin de viser le haut du classement. 

Laisser un commentaire