LF2 – L’effectif de Montbrison dévoilé

La saison terminée, les équipes de LF2 s’activent pour préparer la saison prochaine. Parmi ces équipes, Montbrison a révélé les arrivées et les départs prévus durant l’intersaison afin d’être prêt pour l’année à venir. 

Les départs

Parmi les départs, celui d’une joueuse majeure de l’effectif de Montbrison depuis quatre saisons, Olga Maznichenko. L’intérieure ukrainienne annonce son départ de Montbrison mais aussi de la LF2. L’une des meilleures scoreuses de l’équipe décide de rejoindre l’équipe de Sceaux en NF1.

Après avoir rejoint Montbrison la saison dernière, la meneuse Najat Ouardad ainsi que sa coéquipière Brenda Agblemagnon quittent elles aussi le club pour intégrer une équipe en NF1, Alençon.

Autre départ, celui de Morgane Armant en direction de Saint Amand Hainaut Basket. Après deux saisons en Ligue 2, l’intérieure de 20 ans rejoint la LFB la saison prochaine.

Enfin, Margot Bienvenu signe pour une année avec Chartres. Passée par le Centre Fédéral, Strasbourg puis Montbrison lors de ces deux dernières saisons, l’ailière affichait une ligne statistique de 6,2 points, 3,8 rebonds et 3,1 passes décisives de moyenne lors de l’exercice 2019/2020 avec Montbrison. La saison dernière, Margot Bienvenu était la capitaine de l’équipe mais aussi un élément central sur laquelle le club voulait débuter son nouveau cycle après, notamment, le départ d’Olga Maznichenko. Cependant, l’intérieure voulait rejoindre l’élite. Une proposition lui est faite par Saint Amand pour intégrer leur club et ainsi la LFB qui se détourne au profit de sa coéquipière Morgane Armand. Suite à cette annonce, le BCMF proposa de nouveau à leur capitaine une place au sein de l’équipe. Cependant, Margot Bienvenu en décida autrement et fit le choix de signer avec Chartres en LF2. 

Les arrivées

Le recrutement de Montbrison est clair. L’équipe veut renforcer et combler les pertes de son secteur intérieur. Pour preuve, sur les sept nouvelles arrivantes, cinq évoluent au poste 4 ou 5.

Tout d’abord, l’arrivée de Tina Trebec. Lors de la saison 2019/2020, l’internationale slovène compilait 15,9 points (43,5 % aux tirs), 5,9 rebonds et 1,6 passes avec l’équipe du Montana en Bulgarie. Tina Trebec va pouvoir apporter son talent offensif dans la raquette au poste 5 mais aussi sa qualité de shooteuse. De plus, elle apporte son expérience, notamment obtenue lors de sa participation aux EuroBasket de 2017 et 2019 avec la Slovénie.

Évoluant à Nantes Rezé durant la saison, Maëlys Martinet intègre le groupe de Corinne Benintendi (ancienne joueuse internationale) pour l’année prochaine. L’ intérieure de 20 ans tournait cette saison à 6,5 points et 3,3 rebonds.

Formée à la Roche Vendée, Natalia Farkasova quitte son club formateur pour rejoindre Montbrison. Avec la Roche Vendée, la fille de Iva Farkasova a découvert le niveau professionnel de la LFB mais aussi le niveau européen avec sa participation à l’EuroCup. Elle entamera ainsi sa deuxième saison professionnelle dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Joueuse à potentiel, elle complète la raquette de Montbrison.

Toujours à l’intérieur, Sirine Mehadji signe au BCMF après avoir joué cette saison avec Basket Landes. Disposant de bonne main, la jeune joueuse dispose d’un potentiel qui demande à être développé.

Au sein du club de Ifs depuis trois saisons, Kanelle Mahobah est l’une des quelques extérieures recrutées durant l’intersaison pour Montbrison. La meneuse formée à Toulouse rejoint les rangs d’une autre équipe verte mais cette fois dans l’Est du pays. Pour la première fois de sa carrière, Kanelle Mahibah évoluera en LF2. Un objectif qu’elle s’était fixée lorsqu’elle a rejoint la N1 en 2017. Son physique et son agressivité amènent une nouvelle facette au jeu de Montbrison. 

Enfin, Montbrison réalise une grosse signature, propulsant l’équipe parmi les favoris pour la saison prochaine. Pouvant jouer 3 et 4, l’américaine Dekelya Cohen intègre le roster du BCMF. Elle débute son parcours en NCAA (championnat universitaire) avec Baylor University où elle jouait au poste 3. En 2018, l’intérieure de 24 ans rejoint la Ligue 2 espagnole avec le club d’Aros Patatas. A partir de cette saison, Dekelya Cohen va se décaler pour évoluer au poste 4. Une année décisive pour la joueuse qui va voir sa ligne statistique augmenter drastiquement avec 19,6 points et 10,6 rebonds de moyenne. Cette saison, c’est en Turquie à Mesrin que les talents de l’américaine vont continuer à se développer avec 26,4 points et 15,1 rebonds de moyenne. Grâce à ses statistiques, l’américaine décroche le statut de meilleure scoreuse et rebondeuse dans cette division 2 Turque. Au vu de ses performances, son apport notamment offensif est considérable. Elle devient avant même le début de la saison un élément central dans l’effectif et la future réussite de Montbrison. Selon la coach Corinne Benintendi, Dekely Cohen évoluera au poste 3 la saison prochaine et apportera ses qualités physiques ainsi que son agressivité. 

Dans ce flot de départs et d’arrivées, Alizée Giradet, Aurélie Favre, Kimberly Adonis et Caroline Deroo prolongent leur aventure du côté de Montbrison. De plus, Alizée Giradet est annoncée nouvelle capitaine pour la saison prochaine. 

Cependant, une interrogation reste en suspens, celle du retour de Maaja Bratka sur les parquets. Blessée au genou et opérée fin mars, la joueuse Estonienne est actuellement en rééducation. Pour le moment, le club détient aucune information sur un potentiel futur retour. 

Au final, c’est avec une équipe relativement jeune et majoritairement modifiée que Montbrison compte débuter la prochaine saison en LF2. Sur le papier, ces nombreuses joueuses à potentiel pourrait permettre à Montbrison d’atteindre le haut du classement lors de l’exercice 2020/2021 dans l’hypothèse d’une bonne alchimie au sein de ce nouveau collectif.

Laisser un commentaire