LFB – Un premier match amical pour les clubs Lyonnais

Après 7 mois loin des terrains, le tendre son du ballon sur les parquets fait son retour. A la veille de la reprise LFB, des matchs amicaux se mettent en place pour préparer les équipes à la suite de cette longue pause. Parmi ces différentes oppositions, l’une d’elle oppose la LDLC Asvel féminin à Charnay basket, lors d’une rencontre à Mado Bonnet à 19h30.

Lors de cette confrontation, le but des deux équipes n’est point de gagner. Au contraire, les deux clubs ont d’autres objectifs qui s’avèrent être en commun : préparer au mieux l’équipe avant le début de la compétition afin qu’elles retrouvent leur basket. 

Durant ces dernières semaines, nombreuses furent les publications sur les réseaux sociaux affichant le retour à l’entraînement pour les joueuses. Une reprise qui s’apparente pour certains clubs à des semaines de préparation physique à l’image de la LDLC Asvel lors de leur séjour à Villard de Lans.

Grâce aux entraînements, les joueuses retrouvent leurs sensations passées sur le parquet, mais aussi avec le ballon. Ces séances sont aussi bénéfiques pour remettre leur condition physique à un niveau de professionnelle. Cependant, la reprise des séances d’entraînements ne suffit pas totalement pour réacquérir l’entièreté de leur jeu. Certaines compétences ne se retrouvent seulement par la réalisation de match à l’instar du rythme de jeu. 

Par conséquent, les matchs amicaux aident les athlètes à consolider leur corps pour leur longue saison, mais elles permettent aussi de retrouver un rythme sur le terrain. Cette notion est au centre du jeu collectif d’une équipe. La reprise du rythme sur un terrain correspond à regagner le timing parfait entre les coéquipières. Ainsi, c’est la clé d’une passe, d’une coupe ou d’un shoot dans le bon tempo. Sans ce rythme de jeu, il est difficile pour un groupe de réacquérir une cohésion d’équipe sur le terrain, et par conséquent, de conclure les actions.  

Ces matchs sont aussi une occasion pour le coach de tester différent cinq majeurs afin de préparer la reprise. Ainsi, le coach des deux équipes ont la possibilité de faire jouer des compositions différentes selon des futurs systèmes ou futurs styles de jeu. Ces essais sont aussi une opportunité d’observer en condition de match les jeunes talents, et les possibles duos ou ententes entre les coéquipières. Enfin, dans la continuité de l’idée précédente, ces rencontres améliorent l’intégration des nouvelles joueuses dans le groupe, le système de jeu, et par conséquent, développer des automatismes au sein de l’effectif. 

Du côté de Charnay, il sera intéressant d’observer l’adaptation de l’équipe suite au départ de Laetitia Guapo, ainsi que l’évolution des rôles de chacune. De plus, certaines joueuses comme Romane Jeanneaux vont faire le grand retour sur le terrain après avoir été longtemps blessée durant la saison. Une occasion d’analyser si la meneuse est prête à 100% pour la régulière. Elle fait aussi partie des joueuses à suivre sur cette reprise pour le rôle important qu’elle aura, celui de driver les Pinkies depuis son poste 1. 

Concernant les Lionnes, l’élément qui semble être vraiment intéressant à observer sur ce premier match est la cohésion d’équipe. Durant l’intersaison, le groupe a connu d’important changements, que ce soit au niveau des départs et des arrivés. Julie Allemand du côté de Montpellier, Marième Badiane absente de manière indéterminée ou encore Alysha Clark en WNBA, l’effectif aura un visage nouveau. Sans oublier l’arrivée de nouvelles jeunes joueuses à fort potentiel qui devront trouver leur place et leur rôle dans ce groupe. 

Rendez vous le 28 août prochain à 19h30 pour obtenir les réponses à toutes ces interrogations. 

Laisser un commentaire