Prénat’Open 2018 (Secteur Lyonnais):

Encore une édition réussie de l’Open grâce à l’organisation rodée du CRAP Veauche. Quelques équipes se sont montrées en avance par rapport à d’autres, ce qui a occasionné quelques scores fleuves. Cette année un point de réglement du Prénat’Open a augmenté la motivation dans la victoire: en effet, le vainqueur du match s’est vu attribuer le fait de recevoir au match retour. 

Ainsi, Meyzieu, le SGOSFF, l’ALGM et Riorges ont tué le suspense et parfois créé des écarts conséquents. Les confrontations Caluire – Rhône Sud et CRAB – ASVEL ont été plus serrées et tenu leurs promesses.

Meyzieu a ouvert le bal et n’a pas fait de cadeau à Veauche 2 promue. Visiblement l’équipe majorante est prête et affiche clairement ses ambitions de montée en fin de saison. La prestation de l’Open peut laisser en tout cas espérer.

Firminy qui attend encore une joueuse comme l’an dernier a vite baissé pavillon face au SGOSFF et comme l’an dernier espère vite redresser la situation. Une joueuse changera-t-elle la donne à l’image de la saison passée ? Certes on ne remplace pas comme ça Kondoh Sobabe. Le SGOSFF quant à lui est paru bien en place et affichera quelque ambitions. A confirmer avec opposition.

Riorges a fait bonne impression face à St Priest et a pris le large en seconde mi-temps. De quoi être optimiste pour la suite. Du côté de St Priest, on s’attache surtout à prendre des nouvelles, qu’on espère bonnes, de Jana Lakhdari touchée au genou. L’absence de cette joueuse pourrait être préjudiciable à l’ALSP

Sathonay a complètement manqué son début de match face à l’ALGM. Si les 3 QT suivants furent serrés, le 29-3 encaissé d’entrée a quasiment plié le match prématurément. Qu’en aurait il été sans cela ? L’ALGM néanmoins présente une équipe séduisante qui pourrait faire bonne figure pour la suite.

L’affiche entre Caluire et Rhône Sud a tenu toutes ses promesses. L’écart final d’ailleurs ne reflète la lutte qu’ont livré les 2 équipes. Le petit passage à vide caluirard du 3e QT a pesé pour la suite, empêchant de reprendre les commandes au score.

Les jeunes villeurbannaises (toutes moins de 20 voire 18) ont crânement défendu leurs chances face aux joueuses plus expérimentées de la Côte Roannaise. Souvent distancées, elles ont parvenu à revenir à maintes reprises. mais à force de jouer les montagnes russes au score, l’ASVEL Villeurbanne n’a pu en fi de match compenser le dernier retard.

CRAP Veauche – AL Meyzieu  45 – 82

QT: 8-19  12-25  13-21  12-17
QT: 8-19  20-44  33-65  45-82

Veauche: Bouchut 12, Capraro 8, Chatainier 7, Frau 6 (3×3 pts), Bouyssonie 6, Gil 3, Gonon 3, Artaud, Bayard, Goutelle
Meyzieu: Pontille 15, Secret 14, Dietrich 14, Debenay 13, Bibollet Ruche 7, Benitah 7, Chatail 6, Herren 2, Poncet 2, Monnot 2

Bachar Boufedji (entraîneur de Veauche): J’ai dit aux filles que j’étais content de jouer Meyzieu sur le premier match. On prend conscience du niveau de la Pre Nationale nous qui montons de RF2.
Nous venons de jouer une équipe qui a des prétentions de montée. Nous avons montré de bonnes choses, mais le manque de constance nous a pénalisé. On va bosser pour pouvoir rivaliser au plus vite contre des équipes de ce niveau.
Objectif : Le maintien, le plus rapidement possible.

Patrick Dupraz (entraîneur de Meyzieu): Je suis surtout satisfait de la prestation défensive de mon équipe en encaissant seulement 45 points. Nous avons réussi à mettre en place ce qu’on souhaitait. Nous avons une équipe jeune capable de défendre dur sur tout terrain, ce qui nous a rendu la tâche beaucoup plus facile en attaque. On a vu des choses intéressantes des deux côtés du terrain et nous attendons avec impatience le prochain match contre St Priest.
Objectif : Clairement nous jouons le haut de tableau et la montée, en espérant terminer dans les deux premiers avec ce groupe jeune et des filles qui ont déjà évolué en championnat de France.
Nous ne sommes pas passés loin la saison dernière, nous allons tout faire pour y arriver cette saison.

Marion Secret (Meyzieu), MVP:

Marion Secret (Meyzieu) MVP: Nous avons fait une bonne prestation, nous étions toutes présentes au même niveau en mettant beaucoup d’impact physique surtout en défense. Collectivement, en attaque, nous avons fait beaucoup tourné le ballon et notre rapidité de jeu les a perturbé. Pour mon premier match en pré nationale, je me suis sentie plutôt bien. Je ne connaissais pas trop le niveau. Mais j’ai la chance d’être dans une équipe ou c’est le collectif qui porte chaque joueuse et sur ce match c’est moi la MVP mais ça aurait pu être n’importe quelle fille, même si je suis très contente… je suis surtout contente pour l’équipe. Je suis venue à Meyzieu pour jouer la montée et avec les filles c’est notre objectif.

 

AL St Priest – BC Riorges  63 – 78

QT: 18-16  13-23  14-22  18-17
QT: 18-16  31-39  45-61  63-78

St Priest: Talbi 15, Doury 11, Yamjeu 9, Lafougere 7, Lakhdari 5, Chahbouni 5, Chefai 4, Demir 3, Bantwell 2, Pescara 2, 
Riorges: Da Costa 20, Lareure 13, Buseroles 12, Floret 10, Zareba 9, Chaux 4, Courbon 4, Gardette 3, Boithias 3, Moutet

Kevin Puech (entraîneur de St Priest):  Nous sommes tombés sur une équipe de Riorges plus intense, plus adroite. On a eu du mal à rester dans le match. Nous avons essayé de courir mais avec les nouvelles et le manque d’effectif à la reprise mon équipe n’est pas encore prête.
Objectif : Le maintien le plus vite possible

Kevin Eesses (entraîneur de Riorges): Nous avons fait un très bon match dans l’ensemble par rapport à notre préparation. Il reste des imperfections comme tout premier match, c’est normal. Les filles ont appliqué les consignes. Nous avons réussi à globalement à mettre en place le jeu que nous souhaitons produire cette saison. Au delà de la victoire nous avons gagné le droit de jouer le match retour à domicile et ce n’est pas négligeable.
Objectif : Notre groupe est très jeune, emmené par 4 joueuses cadres, elles doivent trouver leur place dans ce monde senior. Nous visons un Top 5 voir un Top 3.

Lisa Da Costa (Riorges) MVP:

Lisa Da Costa avec Olivier Blatrie Vice Pdt Ligue AURA

MVP : Lisa Da Costa (Riorges)
L’objectif était la victoire, c’est parfait. En plus, on jouera à la maison au retour. C’est tout bénéfice. Nous avons eu tout de suite une bonne cohésion de groupe. Nous connaissions nos recrues, et ça n’a pas modifié l’entente entre les filles. Personnellement je me suis sentie en confiance grâce à la réussite de mes premiers tirs à 3 points. Avec les filles on veut gagner le plus de matchs possibles, se maintenir… et la montée pourquoi pas ?

 

Olympic Sathonay – AL Gerland Mouche  48 – 76

QT: 3-29  16-19  15-17  14-11
QT: 3-29  19-48  34-65  48-76

Sathonay: Maurouard 12, Chambost 7, Poindextre 6, Gaudet 6, Burtin 5, Berges 4, Goyard 3, Roubi 3, Besacier 2, Bonnefond Ortega
ALGM: Zaidi 19, Meynet 10, Youlou Trapadoux 10, Ajax 9, Agatensi 8, Adelon 6, Torfi 5, Zellat 5, Vignon 4

Bernard Besacier  (entraîneur de Sathonay): Nous arrivons de RF2 et la marche est un petit peu haute.
Nous découvrons l’intensité physique du niveau et nous avons coulé en première mi-temps. Il va falloir corriger des choses toutes simples pour les reproduire en match.
Objectif : Nous allons tenter d’être le « Poil à gratter », mais surtout de progresser et se faire plaisir.

Selim Bendoula (entraîneur de Gerland Mouche): Bon match de reprise, la consigne était de défendre pour s’imprégner et prendre confiance.  Sur les Open l’adresse est très aléatoire. C’est très encourageant.
Objectif : Première partie de tableau. Nous ferons un point en décembre. On ne va pas s’emballer. On va continuer à travailler sereinement en ayant un état d’esprit cohérent avec ce que l’on souhaite à Gerland.

Myriam Zaidi (ALGM) MVP:

Myriam Zaidi avec Sylvia Rigaud du comité directeur de la Ligue AURA

MVP : Myriam Zaidi (Gerland Mouche) Auteure incontestablement de l’action de l’Open avec un panier de sa propre ligne de lancers francs au buzzer. Je suis super contente de ma prestation et de celle de toute mon équipe. J’arrive à Gerland, C’est mon premier match avec cette équipe, il y a une très bonne entente dans le groupe et ça se ressent sur le terrain. Avec les filles on veut tout gagner.

 

AL Caluire – Rhône Sud Basket  53 – 63

QT: 12-12  11-10  13-20  17-21
QT: 12-12  23-22  36-42  53- 63

Caluire: Villard 11, Miguel 8, Delaplace 8, Reocreux 6, Goubier 6, Coudert 6, Estines 3, Pelletier 3, Damour 2, Jacquet
Rhône Sud: Garcia 22, Bricka 11, Coyere 9, Vorano 7, Balegamire 6, Colette 3, Wenger 3, Huet 2Anselme, Bisaga

Jerome Chabrières (entraîneur de Rhône Sud): Victoire difficile mais justifiée par le statut de Caluire qui vient de terminer 3ème et 4ème sur les deux dernières saisons. C’est une grosse équipe, très dure en défense, il fallait qu’on réponde présent physiquement. On l’a mieux fait en deuxième mi temps car nous sommes rentrées trop gentilles en début de match. Nous sommes montées en intensité défensive en seconde période et c’est ce qui a fait la différence. Je suis content de la réaction des filles, de leur solidarité et du bonus de pouvoir recevoir Caluire au match retour.
Objectif : Terminer dans les 3-4 premières places.
Félicitation à l’équipe de Caluire pour l’adversité qu’elle nous a proposée.

Benoît Rozier (entraîneur de Caluire): L’Open, c’est toujours un peu difficile. Il faut se mettre en rythme, il y a la compétition, l’intégration des nouvelles jeunes joueuses. Avec la panne d’adresse cet après-midi ce fut compliqué de répondre à Rhône Sud qui a su mettre de l’intensité en défense dans les bons moments. Nous avons fait une bonne préparation même si elle n’est pas terminée et qu’il faut intégrer les nouvelles joueuses ainsi que les nouvelles formes de jeu. L’Open est un match à part. Dans deux semaines nous serons mieux. Nous irons à Communay au match retour avec d’autres intentions.
Objectif: Se maintenir le plus rapidement possible et après pourquoi pas regarder le haut du tableau.

Anais Garcia (Rhône Sud) MVP

Anais Garcia avec Olivier Blatrie vice Pdt de la Ligue AURA

Anais Garcia – MVP (Rhône Sud): J’étais un peu stressée, c’est mon premier Open. Mais les filles m’ont aidée. On savait qu’il fallait être dur. C’est une victoire d’équipe. Je suis nouvelle dans le groupe et mes coéquipières m’ont très bien intégrée sur et en dehors du terrain. On vise le haut de tableau.

 

SGOSFF – AL Firminy Chazeau Fayol  88 – 46

QT: 21-15  24-10  20-12  23-9
QT: 21-15  45-25  65-37  88-46

SGOSFF: Marchal 17, Carneiro 13, Campisi 11, Benzema 11, Dubar 10, Martin 9, Ouilibona 6, Masale 6, Jérôme 5, Marcelon
Firminy: Vallet 13, Clavelloux 12, Pineau 9, Pascalon 8, Chappel 2, Berthasson 1, Aulagnier 1, Tissot, Pleynet , Caddeo

Thierry Gorini (entraîneur d’Oullins): Je suis vraiment satisfait car nous avons joué 40 minutes. Le match était gagné à la mi temps mais nous avons continué à jouer jusqu’au bout et j’ai trouvé ça très intéressant. Nous avons un groupe stable avec une seule recrue et une jeune qui monte de l’équipe 2. La préparation se passe vraiment très bien. On est là où on voulait aller. On a 15 jours pour s’améliorer. L’Open ne veut pas dire grand chose. Les équipes sont à des degrés de préparations différentes.
Objectif : C’est de jouer en Nationale 3 cette année ou l’année prochaine. Nous faisons un gros travail de formation, le club a vraiment besoin de jouer à ce niveau.

Nathalie Bayac (entraîneur de Firminy Chazeau): Match compliqué mais on le savait, on ne venait pas faire une performance sur l’Open. Nous avons tout de même montré un visage combatif et j’ai vu de bonnes choses. Notre meneuse n’étant toujours pas arrivée, ce fut difficile sur la press. Encore 15 jours de travail pour monter en puissance.
Objectif: Faire du mieux possible un peu comme la saison dernière. Nous avions démarré l’Open en prenant plus de 40 points et on a terminé 5ème. On refait la même cette saison en prenant 40 points, alors on va tenter de finir 4ème !!

Cindy Carneiro (SGOSFF) MVP:

Cindy Carneiro avec Janine Mulas secrétaire générale de la Ligue AURA

Cindy Carneiro – MVP Oullins: Nous avons été solidaires on s’est bien battu jusqu’à la fin. Personnellement, j’ai encore beaucoup de choses à travailler, notamment les paniers toute seule. Les filles et le coach vont m’aider à être meilleure. On prend match après match mais l’objectif c’est la montée en Nationale 3.

 

Côte Roannaise AB – ASVEL Villeurbanne  62 – 51

QT: 12-10  22-19  13-11  15-11
QT: 12-10  34-29  47-40  62-51

CRAB: Chelbi 18 (4×3 pts), Vernay 12 (2×3 pts), Bailly 11, Berger 7, Richard 6, Bresson 4, Clapot 4, Genoux, Della Savia, Pralut
ASVEL: Ibanez 16 (2×3 pts), Croibier 9 (2×3 pts), Mustapha 6, Beuchet 6, Venturi 5, Ibrahim 3, Leteillier 2, Koutnouyan 2, Kouatchou 2, Karger

Héloïse Roussignol (entraîneur de l’ASVEL Villeurbanne) : Ce n’est forcément pas la meilleure des entames de débuter par une défaite. Mais on savait que nous n’étions pas prêtes pour répondre à une équipe du CRAB bien plus mature et plus organisée que nous. Nous avons retrouvé le groupe tardivement avec seulement 5 joueuses de la saison dernière.
Objectif: Être ambitieux car nous ne changeons pas notre fonctionnement. Nous gardons nos jeunes et le niveau Pré-national va être compliqué dans le sens où les équipes seront plus expérimentées et il va falloir qu’on trouve quand même du rythme. Notre volonté est de jouer le haut de tableau.

Hervé Delage (entraîneur de la Côte Roannaise): Nous venons de monter et cette victoire fait vraiment du bien. Nous ne savions pas où on allait. Tout ce que j’ai demandé à été respecté et je suis très fier de mes joueuses. Il a fallu réintégrer deux joueuses plus une cadette, elles ont fait le job.
Objectif : Le maintien le plus vite possible. On va faire avec nos forces. Il y a de grosses équipes et nous allons essayer de faire notre petit bonhomme de chemin pour obtenir le maintien le plus vite possible.

Sonia Chelbi (CRAB) MVP:

Sonia Chelbi avec Olivier Blatrie Vice Pdt Ligue AURA

Sonia Chelbi – MVP Côté Roannaise: C’est important d’avoir gagné ce match, c’est un bon début de saison surtout contre l’Asvel qui descend de NF3. J’ai eu un peu de mal physiquement aujourd’hui. Avec les filles nous voulons nous maintenir et ça commence bien.

Laisser un commentaire