Corinne Benintendi : « Pour le moment, on apprend à se connaître »

Après Mickaël Cortey à la Tronche-Meylan, c’est au tour de Corinne Benintendi, coach de Montbrison en LF2, de nous parler du recrutement de l’été.

Quelle est votre impression sur ce nouvel effectif ?

« Nous avons 7 nouvelles joueuses, sachant qu’Alizée Girardet est enceinte. Elle sera donc remplacée par une jeune fille qui vient de La Glacerie. Ce sont des joueuses avec des qualités certaines. Cependant, l’effectif a énormément changé. Nous devons donc être patient, le temps que les filles s’intègrent au groupe. Il faut aussi préciser que l’on a l’obligation, en Ligue 2, d’avoir 4 joueuses de moins de 23 ans.

Depuis trois semaines, nous travaillons avec le groupe pour installer une philosophie de jeu. Les étrangères que l’on a choisi correspondent à ce que je souhaitais. »

Quelle philosophie de jeu souhaitez-vous installer avec cette équipe ?

« La saison dernière, nous avons terminé avec la moins bonne défense du championnat. Nous devons donc retrouver un bon niveau défensif car, selon moi, on peut s’exprimer dans un championnat lorsque l’on a une bonne défense. Je serai intransigeante sur la qualité de cet aspect du jeu si on veut exister en Ligue 2. De plus, la défense va nous permettre de jouer vite sur la relance. Sur attaque placée, il faudra compter sur les qualités des joueuses pour trouver des solutions. »

Que vont apporter individuellement les joueuses de ce groupe ?

Poste 1 

Aurélie Favre et Sarah Martineau 

Source : BCMF – Facebook 

« L’année précédente, Sarah évoluait en équipe 2. Elle sera en complément d’Aurélie. Elle n’a pas joué meneuse à ce niveau là depuis bien longtemps mais elle a des qualités de course et un bon shoot extérieur. »

Poste 2 

Tukayi Sissoko 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle va remplacer Alizée sur le poste d’arrière, avec un style de jeu différent. Tukayi va amener de la course et une très bonne défense. »

Binta Diallo 

Source : ESBVA 

« Elle nous vient de Villeneuve d’Ascq et elle s’entraînait avec l’équipe 1 qui évolue en Ligue féminine. C’est une nouvelle fois une jeune joueuse avec des qualités physiques. Binta va aussi apporter de la défense et de la vitesse dans le jeu. »

Poste 3 

Jade Hamaoui 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle nous vient de Aulnoye. Elle n’avait pas beaucoup de temps de jeu la saison précédente, donc elle va se relancer à Montbrison. C’est une gauchère, âgée de 21 ans et mesurant 1,84m. Elle a beaucoup de qualités ainsi que de la dureté dans le jeu. »

Clarisse Legrand 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle jouait à Caluire la saison dernière. Avec la crise sanitaire, elle n’a pas joué en NF1. Avant Caluire, Clarisse a évolué de nombreuses années à Charnay. Elle a été formée au centre de formation de Lyon. C’est une joueuse très appliquée avec un bon Q.I. basket. Elle va être importante dans la lecture de jeu. »

Poste 4 

Maëlys Martinet 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle sera en rotation avec Annika. Elle nous amène du shoot et de l’agressivité vers le cercle. »

Annika Holopainen 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle va nous apporter toute son expérience, notamment dans l’adresse extérieure. Il y a deux ans, je l’avais repérée quand elle jouait à Reims. Elle a un Q.I. basket intéressant et détient une adresse excellente à trois points. »

Poste 5

Jaisa Nunn 

Source : Le progrès

« Elle évoluait la saison précédente en Ligue A italienne, où elle a pu affronter Sandrine Gruda. Elle avait de très bonne statistiques. Jaisa est une très bonne joueuse qui va apporter son expérience. »

Sirine Mehadji 

Source : BCMF – Facebook 

« Elle mesure 1M92. Nous avons fait un très gros travail physique avec elle cet été. Elle sera en rotation avec Jaisa Nunn et doit nous apporter un jeu efficace près du cercle. »

Vous avez débuté les premiers matchs de préparation avec des victoires intéressantes. Qu’avez vous appris de ces premiers matchs ?

« Les matchs de préparation restent des matchs de travail. Après deux rencontres, j’ai déjà des joueuses blessées qui sont Aurélie et Clarisse. Pour le moment, il y a des hauts et des bas mais cela reste logique.

Nous avons encore un mois de travail avant notre premier match, en Coupe de France contre l’INSEP, qui nous servira de préparation. Pour le moment, on apprend à se connaître. »

Avec quel état d’esprit allez-vous débuter cette nouvelle saison ?

« Avec beaucoup d’humilité parce que nous avons terminé huitième la saison précédente. Qui dit humilité ne dit pas manque d’ambition. Toutes les équipes de Ligue 2 se sont énormément renforcées. Par conséquent, mon objectif est de réaliser le meilleur basket possible, en tirant le maximum de chaque joueuse, pour essayer de finir à une meilleure place que l’année dernière.

Je trouve que le groupe travaille très bien ensemble. Après, on a quelques problèmes physiques. Heureusement, nous avons un kiné à l’écoute des joueuses et qui travaille très bien avec elles tous les jours. »

Vous avez effectué un premier match amical à domicile. Quel était votre sentiment lors du retour du public dans la salle ?

« Ça change énormément, surtout qu’à Montbrison, le public est très présent ! Même si pour le moment, on ne peut pas dire que la salle soit pleine. Sans oublier le problème du pass sanitaire qu’il faut mettre en place.

Toutefois, la présence du public rend les matchs totalement différent. Avec le recul, ça a été vraiment difficile et anxiogène de jouer sans les supporters, notamment à Montbrison car ils sont notre sixième homme. Je suis très heureuse de les retrouver et j’espère que l’on remplira la salle pour le premier match de la saison.

Le basket reste un lien social où les personnes aiment se retrouver et c’est important pour nous, ainsi que pour le club. »

Laisser un commentaire