EuroLeague – Les Lionnes en quête des phases finales : Salamanque, une jeune équipe redoutable

Pour une seconde saison consécutive, le LDLC Asvel féminin participera à la plus grande compétition européenne, l’EuroLeague. Après avoir atteint les quarts de finales l’année dernière, les joueuses de Valéry Demory vont de nouveau faire face aux meilleures équipes européennes pour le plus grand plaisir de leurs fans, avec dans le viseur, les phases finales du championnat. Cependant, avant d’espérer retrouver la post-saison, les Lionnes vont devoir triompher de leur poule. Ainsi, BasketFly vous propose d’analyser chacun des adversaires de l’Asvel cette saison.

Perfumerias Avenida Salamanque (ESP)

L’histoire du club en quelques lignes 

Situé à Salamanque en Espagne, le club Perfumerias Avenida fait partie des meilleurs clubs du pays. Au total, le club a remporté entres autres 6 fois la Ligue d’Espagne mais aussi 9 fois la Copa de Reina, avec sept victoires lors des dix dernières années, dont 4 titres consécutifs depuis 2016. Un palmarès montrant la domination du club en Espagne, notamment depuis le début des années 2010.

Au delà d’un palmarès impressionnant dans le pays de Salavador Dali, le club ibérique a aussi rayonné lors des compétitions européennes, avec notamment 12 participations en Euroleague et un titre de champion obtenu lors de la saison 2010-2011.

Un effectif aux nombreux jeunes talents

En EuroCup l’année dernière pour la troisième fois de son histoire, les joueuses de Roberto Iniguez de Heredia ont atteint les quarts de finale du championnat, avant d’être stoppé net par la crise sanitaire provoquée par le Covid-19. A la suite d’une saison réussie, le club espagnol fait son grand retour en EuroLeague pour une 13ème participations au sein de la Poule A.

Pour cette nouvelle saison en EuroLeague, le groupe reste sur une certaine continuité avec la conservation des joueuses cadres à l’image des talentueuses Silvia Dominguez et Tiffany Hayes.

Expérience, talent et chef d’orchestre sont des termes qui définissent bien la meneuse de jeu de Salamanque. A 33 ans, Silvia Dominguez dispose déjà d’une armoire à trophée importante, que ce soit en club ou avec son équipe nationale. Du haut de ses 1m66, la meneuse domine à son poste grâce à son talent à la passe, accompagné d’une vision de jeu importante. La capitaine correspond parfaitement au style de la meneuse organisatrice, gérant le tempo du match. Sur cette saison, elle est élue meilleure meneuse du championnat espagnol avec 7,2 points et 5,4 passes décisives de moyenne, ainsi que 6,4 points et 4,2 passes en EuroCup. Elle est à la base même de l’attaque de l’équipe, et sera une joueuse à surveiller lors des rencontres face à Lyon.

Cependant, ce n’est pas la seule joueuse à surveiller dans ce groupe. Si Silvia Dominguez est à la création, Tiffany Hayes participe plutôt à la finition des actions. Originaire de Floride, l’ailière a fait ses classes en NCAA avant d’être draftée en 2012 par Atlanta, où elle intégra dès sa première année la WNBA All-Rookie Team. Ses qualités au scoring n’ont ne cesse de s’améliorer à l’image de sa moyenne de points, passant de 8,6 en 2012 à 17, 2 en 2018 avant de redescendre la saison suivante à 14,2 points. A cela vient s’ajouter lors de cette saison 2018 une moyenne de 2,7 passes ainsi que 3,6 rebonds. Au cours de cette même année, elle termine pour la première fois de sa carrière dans cinq majeur de la saison.

Avec Salamanque cette saison, Tiffany Hayes était l’une des principales options offensives, si ce n’est la principale arme en attaque, comme le prouve ses moyennes en EuroCup (14,3 unités pour 59 % au shoot, ainsi que 5 rebonds et 2 passes de moyenne).

Au côté de ces deux joueuses vient s’adjoindre Andrea Vilaro, coéquipière de Silvia Dominguez en Équipe d’Espagne. Avec le club de Salamanque depuis la saison dernière, l’internationale espagnole accompagne sur les lignes extérieurs afin d’apporter du scoring grâce à son bon shoot, et sa qualité à attaquer le cercle. Durant l’intersaison 2019, le groupe a signé plusieurs jeunes talents à potentiels. L’une d’elle se nomme Maïte Cazorla, jeune meneuse de 23 ans. Draftée par Atlanta en 2019, elle intègre la même année l’effectif des Perfumerias afin d’apporter son aide en attaque et à la création, mais aussi d’apprendre auprès de Silvia Dominguez. De plus, sa vision de jeu lui permet parfois d’anticiper le jeu, et ainsi provoquer des interceptions en défense.

Le roster se poursuit avec une autre jeune joueuse, Emese Hof. Formée à l’Université de Miami, l’intérieure de 24 ans est une chasseuse de rebonds des deux côtés du terrain (4,8 rebonds en EuroCup cette saison). Dans un rôle de pivot old-school, la Néerlandaise détient un bon shoot à mi-distance ainsi qu’une finition près du cercle intéressante.

Toujours chez les jeunes joueuses, les sœurs Samuelson font partie du groupe espagnol. Au cours de l’intersaison dernière, Karlie Samuelson intègre l’effectif de Salamanque après avoir fait quelques années en Belgique, où elle a découvert l’EuroLeague. Une expérience intéressante pour faciliter son intégration au groupe mais aussi aux compétitions européennes. Après une saison passée en Espagne, sa sœur Katie Lou Samuelson rejoint sa sœur après avoir été draftée par les Dallas Wings, équipe où évolue depuis une saison Karlie. Hormis un parcours quasiment identique, les sœurs K ont aussi des compétences basketballistiques en commun comme une très bonne adresse à 3 points, ainsi qu’un arsenal offensif développé.

Enfin, durant l’intersaison 2020, 3 nouvelles joueuses ont signé dans le groupe de Roberto Iniguez de Heredia  : Nikolina Milic, Umi Diallo, Marica Gajic et Leonor Rodriguez.

Médaillé de bronze en 2019 avec l’équipe Serbe lors des championnats d’Europe, Nikolina Milic a le profil d’une intérieure moderne, grâce en partie à son shoot derrière la ligne. De plus, elle détient des qualités au poste, avec notamment une bonne finition dans la peinture. 

A ses côtés, Umi Diallo évoluera dans la raquette de Salamanque. Son jeu est surtout basé sur sa capacité à bien jouer les pick and rolls avec sa meneuse. Avec pour habitude de rouler vers le cercle à la suite de son écran, l’intérieur d’1M93 peut aussi finir ses actions par un shoot à mi-distance. 

Parmi les nouvelles arrivées, Marica Gajic rejoint les lignes extérieurs du groupe afin d’apporter ses qualités de shooteuse à long distance et sa tendance à créer pour attaquer le cercle. 

Enfin, le club ibérique à récemment indiqué que l’internationale espagnole Leonor Rodriguez faisait son retour à Salamanque après son passage entre 2013 et 2016. Joueuse expérimenté en raison de ses nombreuses sélections avec l’équipe nationale, l’ailière tournait à 16,2 points et 3,5 rebonds par match avec Schio la saison dernière. 

Roberto Iniguez de Heredia, le facteur X 

Enfin, la dernière arrivée au sein de l’équipe n’est pas une joueuse, mais plutôt un membre du staff, celui du poste de coach. Ainsi, après avoir coaché Sopron en EuroLeague la saison dernière, Roberto Iniguez de Heredia prend la tête de cette équipe espagnole. Une arrivée qui peut être considérée comme la plus grande signature de l’été pour le club. Élu entre autres coach de l’année en Russie en 2016 mais aussi meilleur coach d’EuroLeague en 2018, l’originaire d’Espagne est un coach très expérimenté, notamment par de nombreuses participations en EuroLeague. Au sein de ce groupe plutôt jeune, ses capacités de tacticien et d’encadrement des joueuses peut être le facteur X de la saison de Salamanque cette saison pour transformer cette équipe en une réelle concurrente pour le titre.

Au final, Salamanque est une équipe tournée vers l’attaque, basée sur plusieurs jeunes joueuses de talents. Face à l’équipe espagnole, l’Asvel devra resserrer la défense afin de limiter les nombreuses joueuses pouvant créer la différence en attaque, sur plusieurs secteurs de jeu (3 points, création, transition etc). Cependant, les Lionnes ont les joueuses pour rivaliser à la fois sur un plan individuel et collectif. Malgré la jeunesse de leur effectif, Salamanque à un groupe de talent. Les Lionnes devront donc faire attention à cette équipe capable de renverser une rencontre grâce à leur productivité offensive.

Crédit photo : Perfumerias Avenida Salamanque – Site Web 

Laisser un commentaire