EuroLeague – Un final presque parfait pour LDLC ASVEL Féminin

Au bout d’un match à suspense, LDLC ASVEL Féminin finit par s’incliner, dans les dernières secondes, face au célèbre club truc du Fenerbahçe (65-67). 

A la suite d’une immense victoire signe de qualification en quart face à Prague, l’enjeu de cette rencontre était moindre pour les joueuses de Valéry Demory.  La fatigue était perceptible dès le premier quart temps contre le Fenerbahçe. 

En manque de rythme, les Lyonnaises ne trouvent pas le cercle en ce début de rencontre (14% de réussite dans le 1QT). Leurs adversaires vont alors profiter de cette faille pour prendre le match en main, et prendre une légère avance. Après quelques instants, les Lionnes ouvrent le score sur un premier trois points de Marine Johannès (20 points et 3 passes), suivi d’un sublime shoot en total déséquilibre dont seul MJ en a le secret. Toujours présente défensivement, LDLC Asvel Féminin empêche le club turc de prendre son envol, et termine ce premier quart avec cinq points de retard. 

Devenue la deuxième plus jeune joueuse (15 ans) à inscrire un panier en EuroLeague lors du match face à Prague, Juste Joycte continue d’écrire l’histoire en inscrivant deux nouveaux points, réduisant ainsi l’écart à -3. Cependant, dans le sillage d’un double-double de Alina Iagupova (18 points et 10 rebonds), le Fernerbahçe reprend le large malgré de meilleurs pourcentages aux shoots du côté de Lyon (36%). Toutefois, les joueuses de Valéry Demory réalisent un dernier come-back avant leur rentrée aux vestiaires, ne laissant plus que trois longueurs d’avance à leurs adversaires (30-33). 

De retour sur le parquet, un véritable jeu de yoyo se met en place entre les deux équipes. Lors de ce troisième quart, six différents run vont être exécutés par les deux équipes pour finalement terminer cette bataille offensive sur le score de 47 à 49 en faveur des jaunes et noires. 

Une fois encore, le Fenerbahçe – bien aidé par Kayla McBride (15 points) – fait la différence avec huit unités d’avance. Débute alors un incroyable réveil des Lionnes avec une première grosse séquence. Après une finition main gauche dans la raquette de la part de Marine Fauthoux (6 points), Marine Johannès surgit de nulle part pour intercepter la balle et inscrire un trois points libérateur. Puis, c’est au tour de Sara Chevaugeon (8 points) de prendre la relève avant d’être accompagnée par Michelle Plouffe (8 points, 10 rebonds, 2 interceptions et 3 contres) qui réalise une ligne statistique magistrale. Les actions offensives et défensives s’enchainent  pour les Lionnes, leur permettant de prendre la plus large avance du match. 

Néanmoins, le fenerbahçe n’abandonne pas, et parvient à égaliser à 17 secondes de la fin sur la ligne des lancers. Possession en la faveur des Lyonnaises. Le Fenerbahçe défend fort sur les lignes de passes, mais Ingrid Tanqueray réussit à trouver Marine Johannès pour tenter de clore le match. Tout le monde s’écarte pour laisser le shoot de la gagne à MJ, défendue par Alina Iagupova. Malheureusement, la meneuse ukrainienne subtilise la balle et réussie son lay-up avant la sonnerie finale.  

Malgré cette seconde défaite, LDLC Asvel Féminin réalise une saison régulière en EuroLeague historique qui est loin d’être terminée ! Rendez vous pour les quarts de finale face à Sopron ! 

Crédit photo : LDLC ASVEL Féminin – Twitter 

Laisser un commentaire