Michaël Cortay : « Nous devons lancer une nouvelle dynamique »

À un mois de la reprise en LF2, Michaël Cortay, coach de la Tronche-Meylan, revient pour BasketFLY sur les recrutements de cet été ainsi que les objectifs pour la saison à venir.

Quelle est votre impression sur ce nouvel effectif ?

« Une nouvelle fois, on l’a voulu riche d’un point de vue humain. On a cherché à prendre des joueuses avec un état d’esprit irréprochable, avec de bonnes valeurs. Parce que l’on sait que nos saisons en Ligue 2 sont souvent difficiles, et la valeur humaine dans ces moments là a une grande importance. »

Que vont pouvoir apporter individuellement les nouvelles recrues à cet effectif ?

Poste 1 : 

Clarisse Sahun – 21 ans, 1M70

Source : BCTM Féminin – Facebook 

« Clarisse Sahun est capable de jouer pour elle mais aussi pour l’équipe. Elle sait être agressive vers le cercle et détient une bonne lecture de jeu. Même si elle doit développer son tir extérieur, Clarisse va nous apporter un jeu différent. Sans oublier ses bonnes qualités défensives que nous recherchons chez toutes nos nouvelles joueuses. Enfin, nous partageons les mêmes valeurs humaines. Donc, tous les critères étaient réunis. »

Maeva Lavorel – 20 ans, 1M68 

Source : BCTM Féminin – Facebook 

Maeva est une jeune joueuse qui est arrivée la saison dernière en NF3, après un passage à Voiron. Suite à l’arrêt de la saison pour cause de Covid, elle s’est entraînée avec la LF2 à partir du mois de novembre. Nous l’avons donc tout naturellement intégrée dans le groupe de 12 pour cette saison. Elle a une bonne lecture de jeu et elle se donne des deux côtés du terrain. Elle est actuellement dans le groupe de 10 en attendant le retour de Tilise Boisseron. 

Poste 3 : 

Morgan Batey – 27 ans, 1M80

Source : Le Sport Dauphinois 

« Elle jouait l’année dernière en Finlande. C’est une poste 3, que l’on peut faire jouer 2 et parfois 4 dans un basket small ball. Elle est très athlétique, ce qui lui permet de bien défendre sur plusieurs postes et de prendre des rebonds. Elle va nous apporter le scoring que l’on avait pas l’année dernière dans le jeu extérieur. »

Maïlys Moustey – 19 ans, 1M80

Source : Le Sport Dauphinois

« Elle a fait de nombreux matchs la saison passée avec nous, même si elle était plus souvent sur le centre d’entraînement. Cette saison, elle intègre pleinement l’équipe. »

Poste 4 : 

Aurore Pautou39 ans, 1M90

Source : Le Sport Dauphinois

« Elle a un profil particulier car elle vient du 3X3. Elle n’a donc pas beaucoup de référence dans le 5X5. Aurore va apporter de la taille, de l’envergure et des qualités athlétiques. De plus, c’est une joueuse qui est polyvalente car elle peut jouer 4-5, voir 3. Elle a aussi cette capacité à créer du jeu pour elle et pour les autres, donc c’est intéressant dans le jeu intérieur. Elle sera donc complémentaire des intérieurs déjà en place.

La saison précédente, on manquait de qualités au rebond. L’apport de Aurore et Morgane vont nous aider à ce niveau là. »

Poste 5 : 

Héloïse Jean-Philippe – 19 ans, 1M89

Source : Le Sport Dauphinois

Héloïse vient compléter la rotation dans la raquette. Elle a des qualités dans le jeu dos au panier, proche du cercle mais aussi dans la dissuasion. Même si elle ne dispose pas de grande qualités athlétiques, elle détient une certaine capacité à capter les rebonds. C’est une joueuse qu’il va falloir développer car elle était au centre de formation de Tarbes puis toute une saison en NF1. Il va lui falloir un temps d’adaptation.

Henda KoÏta – 19 ans, 1M90

Source : Le Sport Dauphinois

C’est un projet sur du long terme, car c’est une fille qui n’a pas beaucoup d’années de basket derrière elle. L’idée, c’est de la développer sur les années futures pour qu’elle devienne une joueuse à part entière de la Ligue 2. La saison prochaine, elle voyagera entre la ligue 2 et la NF3.

En terme de recrutement, à noter que vous avez prolongé votre contrat de coach d’un an avec le BCTM. Pourquoi avez-vous fait le choix de poursuivre l’aventure avec la Tronche ?

« La saison que l’on vient de vivre à était difficile. D’un point de vue sportif, elle n’a pas été très bonne et concrètement, on ne se voyait pas arrêter après une saison comme celle-ci. Nous avons vraiment envie de relancer l’équipe dans ce championnat, de lui redonner une nouvelle dynamique. De plus, c’est un club où je me sens bien. Je n’ai donc aucune raison de partir. »

Avec quel état d’esprit allez vous débuter cette nouvelle saison ?

« Revanchard ! Nous savons que l’on n’a pas produit un bon basket lors des deux dernières saisons. Nous devons lancer une nouvelle dynamique. »

Quels enseignements pouvez-vous tirer de la saison précédente ?

« Il va falloir que l’on améliore grandement notre secteur offensif pour gagner en régularité. Nous devons être capable d’avoir plus de fluidité dans notre jeu en s’appuyant plus souvent sur des relances rapides. Une chose qui nous a vraiment manqué la saison dernière.

Défensivement, nous devons être un peu plus rigoureux et plus discipliné. Il faut continuer à s’appuyer sur ce groupe qui est sain et qui dispose de vraies valeurs. Les filles l’ont montré l’année dernière en restant unies dans la difficulté. »

Quelles sont les objectifs pour la saison prochaine ?

« Il faut se maintenir à la meilleure place possible. Avec notre budget, on ne peut pas espérer monter de bien plus haut. Notre objectif, c’est de toujours gagner le match d’après. Si il faut donner un chiffre, je pense que l’on peut se fixer l’objectif d’atteindre la sixième place. »

Laisser un commentaire