Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

LA JOUEUSE

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN
Club: St Chamond Basket
Poste: Intérieure
Particularité: 18 ans passés au club en tant que joueuse.

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

Patricia, j’ai entendu parler de retraite te concernant en tant que joueuse. Qu’en est-il, c’est pour l’an prochain?

Nous venons à peine de finir cette saison et nous voilà à penser à l’année prochaine…
Je viens juste de fêter mes 29 ans et terminer ma 18ème saison à St Chamond et pourtant jai toujours une envie et une motivation immense de jouer et partager encore plein d’émotions.
J’ai découvert la NF2 l’année dernière c’était mon objectif depuis toujours, monter et maintenir l’équipe féminine du SCB à ce niveau.
J’ai envie de transmettre à mes jeunes partenaires un peu de mon expérience et les aider à prendre le relais également.
Mes objectifs…toujours progresser, toujours me faire plaisir, toujours partager plein de choses.
Pour le reste cela ne dépend pas que de moi mais j’ai toujours voulu faire évoluer mon club, partager ma passion et la transmettre. (ndlr: autant dire que c’est reparti pour la saison prochaine….)

PATRICIA, OMNIPRESENTE DANS LE BASKET

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

Peux tu nous détailler tes activités en tant que joueuse, entraineur, technicienne et bénévole? Tu as un emploi du temps bien rempli, je crois.

Un petit peu rempli, oui…. Dans la vie je suis prof d’EPS sur vénissieux où jai en charge une section sportive basket 10h par semaine en plus de mes heures d’EPS.
Je joue à St Chamond mon club de coeur depuis 18 années.
J’ai commencé à entraîner dans ce club les jeunes des catégories poussins à cadettes. Aujordhui je suis responsable technique du club au niveau des jeunes.
Je fais partie de l’ETD (ndlr: Equipe Technique départementale) de la Loire où je m’investis dans différentes missions : détections des jeunes joueurs, sélections départementales, formation des cadres (entraîneurs).
J’ai aussi en charge depuis 2 années les sélections régionales benjamines et j’essaie aussi de m’investir pour développer le basket féminin à travers les actions de la commission basket féminin de la ligue du lyonnais.
Cette année j’ai pris en charge pour la première fois une équipe séniors filles en RF3 ce qui m’a apporté une nouvelle expérience et m’a permis de partager encore plein de choses et de tenter de transmettre un peu ma passion et ma conception du basket.
Patricia a même oublié de nous dire qu’elle est secrétaire, trésorière et encadrante de 2F Camps Basket durant l’été.

Et dans quelques années, comment te vois tu ? Dans la formation ou plutôt dans le haut niveau ? Ou ailleurs?….

Je ne sais pas… les opportunités guideront mes choix mais mon coeur va plus vers la formation des jeunes au moins dans un 1er temps.
J’ai plein de projets mais je prends et je profite de tout ce qui peut s’offrir à moi au jour le jour. Lorsque je m’investis dans quelque chose c’est pour le faire à fond autrement je ne m’y engage pas.

SON PROFIL

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

Bien que tu excelles dans les 2 domaines, où te retrouves tu le mieux : en tant que marqueuse ou travailleuse de l’ombre ?

Je suis capable de m’adapter, l’équipe c’est le plus important pour moi.
Si le coach nous dit ce soir les ballons doivent passer par l’intérieur, que je me retrouve dans le rôle de marqueuse j’essaie d’assumer mais ce que je préfère c’est créer pour donner des ballons à mes coéquipères.
Si le coach me dit aujourd’hui cela va être une lutte je suis prête aussi, à tout donner pour arracher un rebond, pour récupérer un ballon même si je ne score pas, tant que j’apporte à mon équipe et que la victoire est au bout, j’aime la compétition et les défis.

As tu un modèle de joueuse qui t’inspire dans ton jeu ?
Pas vraiment une en particulier, je regarde beaucoup de matchs de différents niveaux et tout cela m’apporte, mes coéquipières, mes adversaires aussi.
(ndlr: il y a quelques saisons, la question lui avait été posée et à l’époque Isabelle Fijalkowski avait été évoquée…)

LA PLACE DU BASKET A ST CHAMOND ET EN LOIRE SUD

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

Dans ton club, y a t-il un projet haut niveau en Basket Féminin ?

Je pense que le basket féminin occupe plutot une place de « coeur » dans mon club qu’il ne nourrit des ambitions de « haut niveau »…parfois j’espère me tromper parfois je me dis que cela pourrait changer beaucoup de choses si cela était autrement…

On parlait d’un projet commun en Loire Sud. Sais tu si c’est toujours d’actualité ?

Oui il était question d’une Union avec le CASE comme il y a deux ans. Ce projet semble ne pouvoir se réaliser pour l’instant du moins.

As tu un avis à propos de cette tendance à créer des unions à tous les niveaux ?

Je pense vraiment qu’il y a de grandes choses à faire à ce niveau pour faire grandir le basket féminin en Loire Sud alors ça m’intéresse beaucoup.
Je pense que cela peut être une option favorable qui bénéficie à chacun des clubs tout en gardant leur identité.

PATRICIA ET LES JEUNES

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

A propos de formation, en te voyant encadrer les jeunes en sélections, tu sembles t’éclater dans la relation avec les ados ou du moins les espoirs ?
J’adore cela, j’adore transmettre plein de choses, j’en ai fait mon métier d’ailleurs !
Et avec les ados c’est encore plus fort.
Je m' »éclate » , comme tu dis, à leur transmettre des contenus technico tactiques bien sûr, dans un rôle d’entraîneur mais pour moi ce n’est pas le plus important, cela va bien au-delà.
C’est dans un rôle d’éducateur où je me retrouve le plus avec les jeunes : leur faire découvrir des valeurs telles que le partage, le respect, la confiance en soi et en les autres, la solidarité, le dépassement de soi, le goût de l’effort…

Quel est ou quels sont tes meilleurs souvenirs de basket ?

En 1 : Ma première finale de Coupe de la Loire remportée en minimes qui m’a fait goûter à l’envie d’aller toujours plus loin et de ne pas me fixer de limites.
En 2 : notre saison en RF1 lorsque j’avais 19 ans, avec 22 victoires sur 22, une montée en NF3 mais surtout tout ce qu’on a partagé avec mes jeunes coéquipières et avec le coach, qui m’a appris bien plus qu’à jouer au basket, Didier Quiblier.
En 3 : bien sûr l’objectif que je m’étais fixé depuis toujours : monter, jouer et faire ma place en NF2 avec mon club de coeur St Chamond Basket le 14 avril 2008 lors du dernier match remporté d’un point sur l’un de mes lancer francs après avoir été mené jusqu’à 30pts pendant les 3 quarts du match…

Tu as eu des regrets dans ton parcours Basket ?

Des regrets je n’ai pas pour habitude d’en avoir, tous mes choix et décisions sont réfléchis avec l’aide et le soutien des personnes qui me sont chères alors je ne regrette vraiment rien dans mon parcours Basket en tant que joueuse.

LE PLAISIR DU JEU

Patricia JACQUEMONT, VERITABLE MULTICARTE DU BASKET LIGERIEN

Comment ressens tu l’évolution du Basket Féminin dans le Lyonnais et d’une manière plus générale ?

Depuis ces dernières années il y a une véritable progression dans le Lyonnais au niveau des jeunes, des sélections et des séniors avec de plus en plus d’équipes qui obtiennent des résultats.
Au niveau national également l’évolution est très positive les événements se multiplient à tous les échelons d’ailleurs et le public du basket féminin se multiplie de jours en jours. Il faut encore développer cela.

Je te laisse la conclusion. Voudrais tu aborder un sujet ou thème particulier, un clin d’oeil particulier ou un message à faire passer?

Le message que j’ai envie de faire passer est pour les jeunes bien sûr : le basket est votre passion alors gardez toujours à l’esprit que le principal c’est de prendre du plaisir à partager avec les autres cette passion.

Comme on a pu le lire, Patricia doit beaucoup au basket mais elle le lui déjà bien rendu. Jamais un mot plus haut que l’autre, que ce soit dans les joutes sous les paniers de NF2 le samedi soir ou dans les rencontres de sélection avec les jeunes, le plaisir est pour elle le maître mot; c’est aussi celui que l’on prend à la cotoyer et à la voir jouer. Si vous aviez oublié ce qu’est l’altruisme, alors allez voir jouer Patricia au SCB et vous comprendrez…..

Laisser un commentaire